Votre syndicat

Un peu d'histoire

Cheminée d'aération d'un des 2 réservoirs enterrés d'Aguillon à MazèresCheminée d'aération d'un des 2...

Sous l'impulsion de l'ingénieur d'études M. GASSAN, les communes de BILLERE, BIZANOS, GAN, GELOS, JURANÇON et MAZERES-LEZONS s'associaient pour créer, le 9 novembre 1935, le Syndicat Intercommunal d'Eau Potable ou SIEP de la Région de Jurançon. Un premier contrat de concession du service public de l'eau potable était confié, dès septembre 1936, à la Société Béarnaise des Eaux Potables plus connue sous le nom de SOBEP.
Les premières tranches de travaux seront alors engagées de 1939 à 1952 pour permettre d'acheminer l'eau à environ 13 000 personnes.

En janvier 1956, les communes d'ARESSY, ASSAT, LONS, MEILLON, NARCASTET, RONTIGNON et UZOS rejoindront le Syndicat. En juin 1957, la commune de BOSDARROS est rattachée. Puis en juin 1959, c'est autour des communes d'IDRON, de MORLAAS et de SERRES-MORLAAS d'adhérer au Syndicat. La durée d'existence du SIEP devient "illimitée" en octobre 1963.
Une nouvelle programmation ambitieuse de travaux est alors lancée jusqu'en 1966 : 4 nouveaux puits sont créés sur le site dit de "Mazères I", et la desserte des bourgs ainsi que des principaux écarts du Syndicat est assurée afin d'alimenter au total plus de 37 000 personnes représentant 9 000 abonnés.

Le SIEP intègre et dessert ensuite tout ou partie des écarts de LAROIN en 1966, de PIETAT en 1969, de BUZY ainsi que de LASSEUBE et de LASSEUBETAT en 1971. A partir de là, la configuration géographique du Syndicat pourra être considérée comme définitive.
Les travaux d'accroissement des capacités de production (7 puits d'exploitation supplémentaires sur "Mazères II et III"), de stockage (réservoir de 3 000 m3 sur le haut de Mazères) et d'adduction (sur Billère et Lons en particulier) vont se succéder jusqu'en 1986, afin d'assurer une production annuelle de 4 600 000 mètres cubes (m3) pour près de 15 000 abonnés.

A partir de 1989, la sécurisation ou le renforcement des ouvrages du Syndicat connaîtra un essor particulier grâce à la création de 4 autres puits sur Rontignon et Meillon en rive gauche du gave de Pau, de nouveaux réservoirs d'une capacité cumulée de 9 000 m3, d'une station d'alerte de pollutions en amont du champ captant, des interconnexions avec les collectivités voisines, des renouvellements de réseaux vêtustes...
En 2016, le SIEP a mis en distribution 5 900 000 de m3 d'eau potable à 31 100 abonnés regroupant environ 70 000 personnes.

Fichier à télécharger : Territoire du SIEP de Jurançon

DIAPORAMA

Vous devez posséder le lecteur Flash pour voir le diaporama.
télécharger le lecteur Flash

LETTRES D'INFEAU

Nous mettons à votre disposition notre lettre d'informations la plus récente ainsi que nos archives.